Retrait de permis alcool au volant

La conduite sous l’emprise d’un état alcoolique est un fléau routier qui occasionne de plus en plus de victimes chaque année. Un retrait de permis dû à l’alcool au volant est de plus en plus fréquent. En effet, de nombreux contrôles routiers que les forces de l’ordre effectuent au niveau national entraînent une hausse des contraventions, mais également une multiplication des suspensions, voire des annulations, des permis de conduire.

La volonté de diminuer le taux d’accidents liés à l’alcool constitue la principale raison de la politique de « tolérance zéro » à l’égard des automobilistes verbalisés en état d’ivresse, ce pourquoi le retrait de permis pour alcool au volant est en ligne de mire. Les contrôles de dépistage de plus en plus fréquents entraînent de manière corrélative une augmentation des condamnations liées à ce type d’infraction. 

Voici un extrait de l’article L 234-1 du Code de la route : 
« Même en l’absence de tout signe d’ivresse manifeste, le fait de conduire un véhicule sous l’emprise d’un état alcoolique caractérisé par une concentration d’alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,80 gramme par litre ou par une concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0,40 milligramme par litre est puni de deux ans d’emprisonnement et de 4500 Euros d’amende ».

Les conséquences d’un retrait de permis pour alcool au volant s’organisent de la manière suivante :

  • De 0,25mg à 0,40mg/l d’air expiré, une contravention est lancée à l’encontre de l’usager. Une amende forfaitaire peut être demandée pour un montant pouvant aller jusqu’à 375 Euros en présence d’une amende forfaitaire majorée. Un retrait de 6 points sur le permis de conduire est prévu.
  • Au-dessus de 0,40mg/l d’air expiré, l’usager est reconnu comme ayant commis un délit. Une sanction jusqu’à 2 ans de prison peut être requise et une amende allant jusqu’à 4500 Euros peut être exigée. Un retrait de 6 points sera effectué sur le permis du conducteur, ainsi qu’une suspension jusqu’à 3 ans de son permis de conduire.


Le retrait de permis pour alcool au volant peut aussi être prononcé à l’encontre de l’accompagnateur d’un jeune automobiliste effectuant la conduite accompagnée, car cet accompagnateur se doit d’être obligatoirement sobre pour assumer dignement et sans dangerosité son rôle. 

Si vous vous trouvez malheureusement dans ce contexte qui met considérablement en danger votre permis de conduire, il sera très utile, voire même indispensable, de vous faire assister par un avocat spécialiste en permis à point, qui pourra vous accompagner, vous conseiller, dans l’exécution des meilleures démarches à entreprendre pour la sauvegarde de votre permis de conduire. Il est vivement conseillé que vous effectuiez cette démarche dans les plus brefs délais, dans l’intérêt de faire valoir vous défendre rapidement, car dans ce cas précis une réaction rapide et une stratégie efficacement développée à la suite de la réception de la première procédure administrative, va vous permettre d’ainsi optimiser vos chances de conserver votre capital points et votre permis de conduire. 

Certains conducteurs sont tentés de refuser de se soumettre au test de dépistage demandé par les forces de l’ordre, mais il vous faut alors savoir que ce refus entraînera systématiquement le retrait de 6 points à votre permis de conduire, car ce refus est considéré comme un délit. Si vous êtes en période probatoire, faites donc, doublement preuve de vigilance, car votre permis de conduire se verrait ainsi immédiatement retiré, en raison de la perte de la totalité de vos points. 

Dès l’instant où votre infraction ou votre délit routier pour alcoolémie au volant nous est rapportée, nous mettons en place une véritable expertise de votre dossier, ceci avec pour principal objectif de déceler toutes irrégularités, anomalies, vices de forme ou de procédure, commises par les forces de l’ordre ou par l’administration.

En fonction de votre dossier, et selon la nature de votre litige suite à la sanction liée à l’alcool au volant qui vous incombe, nos avocats spécialisés en droit routier partenaires vous proposeront la stratégie la plus efficace et la plus adaptée pour protéger vos droits d’automobilistes. Ils peuvent, à cette fin, vous proposer différents moyens d’actions, qui sont la possibilité de vous faire effectuer un stage de récupération de points, faire en sorte que vous obteniez un droit de conduite suite à l’invalidation ou à la suspension de votre permis de conduire, vous permettre de récupérer un permis de conduire, ou les points vous ayant été retirés, et vous éviter au mieux de subir les sanctions encourues devant un tribunal. Le but ultime du travail de nos avocats partenaires, lorsqu’ils aident un automobiliste sanctionné pour conduite en état d’ivresse, est de tout faire pour obtenir une relaxe pour protéger votre permis de conduire. Faire appel à nos partenaires avocats spécialisés en droit routier vous permettra de vous faire efficacement assister par des personnes ayant une solide expérience et un professionnalisme reconnu qui mettront en place avec vous une défense argumentée, et qui sauront intelligemment vous représenter devant les tribunaux compétents. 

Défense Permis a pour objectif de défendre tout automobiliste, et de faire valoir ses droits.

Défense permis

LES AVOCATS PARTENAIRES

 

 

Depuis 1976, notre indépendance et notre transparence font notre force. Notre réseau est semblable à celui d’une compagnie d’assurance ou de protection juridique. Cette expérience assied notre travail et nous permet de répondre toujours plus efficacement et plus humainement aux attentes de nos adhérents qui choisissent de nous faire confiance. Vous trouverez ci-dessous la liste des régions, Nos 60 partenaires avocats du permis de conduire sont présents sur tout le réseau national. 

 

INTERVENTION DANS TOUTE LA FRANCE

 

 

LA REACTIVITE

 

 

Les délais de recours sont parfois très serrés et il faut rapidement prendre les bonnes décisions. Notre engagement de réactivité est réalisé grâce à une équipe de 5 juristes ; Disponible sur un numéro unique, le 04 77 25 02 08 et par une adresse mail centrale, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. La Réactivité également lors de votre premier contact puisque nous nous attachons à donner suite à toutes les demandes par e-mail en moins de 12 heures et cela 7 jours sur 7. Nous vous rappelons que nous réservons à nos adhérents un service d'accueil et de renseignements dans le domaine du droit de la circulation routière, du lundi au dimanche de 9h a 19h.

60 avocats partenaires sur la France métropolitaine.

 

CONTACTEZ-NOUS

Plus de 10 000 particuliers et entreprises nous font confiance